Est-ce qu’un traitement à base de « remède grand-mère » pour cruralgie est possible ?

La névralgie du nerf crural est connue sous le nom de cruralgie. La douleur dans la partie antérieure des membres inférieurs en est le symptôme caractéristique. Elle touche généralement les hommes âgés de 30 à 50 ans, mais elle peut frapper n’importe qui, quel que soit l’âge ou le sexe. Il existe plusieurs traitements pharmacologiques pour lutter contre la névralgie, mais ils s’accompagnent parfois d’effets secondaires désagréables et ne sont, au mieux, que peu efficaces.

C’est pourquoi un nombre croissant de personnes recherchent des traitements alternatifs pour lutter contre l’inconfort de la cruralgie. Les techniques naturelles les plus efficaces à cet égard sont abordées dans le présent article.

La chaleur

Vous savez probablement que la chaleur permet aux muscles de se détendre. Il est donc possible de réduire votre gêne en réchauffant l’endroit qui en est la cause. Bien que cette idée puisse sembler raisonnable, de nombreuses personnes commettent l’erreur d’appliquer de la chaleur sur la zone affectée. Le nerf crural, source de la douleur, n’est pas situé dans les jambes. La zone qui a besoin d’être réchauffée se trouve donc plutôt sur le côté de vos vertèbres lombaires. Appliquez une compresse chaude sur le bas de votre dos, faite d’un tissu imbibé d’eau. Ne perdez pas votre temps et ne risquez pas de vous brûler en versant de l’eau chaude dessus.

Vous pouvez utiliser n’importe quoi, de la bouillotte à la ceinture lombaire, pour vous masser pendant que vous vous réchauffez ; ce sont deux meilleures options que le simple tissu.

Les remèdes à base de plantes

Les bienfaits des plantes utilisées en médecine semblent infinis. Il existe de nombreux cas où elles sont utilisées comme traitement naturel, et la cruralgie ne fait pas exception. Le traitement de la cruralgie implique généralement l’utilisation d’herbes anti-inflammatoires en raison de leurs caractéristiques médicinales.

Une tasse de thé à base de feuilles d’ortie ou de cassis, par exemple, serait parfaite à cet effet. Elles sont largement utilisées pour traiter le mal de dos en raison de leurs prétendus effets analgésiques. De la même manière, les feuilles de bouleau et de vigne rouge ont les mêmes propriétés. Enfin, l’achillée millefeuille peut être utilisée, toujours sous forme d’infusion.

Les composés naturels appelés « huiles essentielles ».

Les huiles essentielles, comme les plantes dont elles sont issues, sont utilisées dans une grande variété de traitements. Il est vrai que ces huiles sont dérivées de plantes, ce qui est logique. En tout cas, nous vous proposons les huiles essentielles suivantes pour soulager les douleurs liées à la cruralgie :

  • L’huile essentielle de menthe poivrée
  • Composants de l’huile de camomille
  • Quelques gouttes d’huile d’eucalyptus
  • Huile infusée au gingembre

Il va sans dire que cette liste n’est pas exhaustive ; de nombreuses autres huiles essentielles peuvent également contribuer à soulager vos douleurs. Ce sont néanmoins celles que nous pensons que vous devriez essayer en premier.

Faire de l’exercice physique

L’exercice physique, surtout lorsque vous êtes malade, est essentiel à votre rétablissement. Lorsque vous souffrez de cruralgie, vous pouvez pratiquer le sport de votre choix, à condition qu’il ne vous fasse pas mal. Les exercices qui ciblent le nerf crural doivent faire partie de votre routine. Vous ressentirez beaucoup moins de gêne.

Les athlètes professionnels et les instructeurs de fitness doivent connaître l’intérêt de l’étirement du nerf crural.

En vous allongeant sur le ventre, les coudes sous les épaules, vous pouvez étirer le nerf crural. Levez votre tête et votre corps aussi haut que possible. Ensuite, soulevez la jambe affectée en pliant le genou et en ramenant le talon vers les fesses. Vous devez répéter ce processus vingt fois avec la jambe en bas. Les redressements assis sont un autre excellent exercice à faire pour améliorer vos abdominaux, votre dos et vos cuisses. Vous pouvez soulager vos symptômes de cruralgie en renforçant ces zones du corps.

Veillez à ce que le sport que vous choisissez ne soit pas trop intense, car cela pourrait avoir l’effet inverse sur votre santé. Vous pouvez utiliser des techniques telles que la marche rapide, le jogging, la natation ou le vélo elliptique.

L’os est un élément essentiel de votre squelette.

Ostéopathie

Les personnes souffrant de cruralgie peuvent être soulagées par des visites chez un ostéopathe. La vérité est qu’il s’agit d’un traitement spécifique à une condition. Les ostéopathes ne sont pas en mesure de traiter les patients souffrant de certains types de douleurs, comme la cruralgie causée par une hernie discale ou une constriction du canal lombaire. En revanche, lorsque la cruralgie est causée par une scoliose, les manipulations effectuées par un ostéopathe peuvent être efficaces pour rétablir une certaine amplitude de mouvement.

Acupression

Les principes de l’acupression sont issus de la médecine chinoise. En effet, elle présente une ressemblance frappante avec l’acupuncture. Vous pouvez acheter un tapis d’acupression chez un détaillant ou sur Internet. N’hésitez pas à en acheter un, surtout si l’on considère la simplicité de la mise en pratique de cette technique et le peu de compétences et d’efforts qu’elle requiert. Pour profiter des bienfaits thérapeutiques de l’acupression, il suffit de dérouler le tapis et de s’allonger dessus.

Ainsi, dès que vous avez un peu de temps libre à la maison, vous pouvez facilement intégrer ce traitement à votre régime général.

CBD

Le cannabidiol est un produit extrait de la plante de cannabis. Les partisans et les adversaires de sa commercialisation se sont disputés ces dernières années. À la lumière des preuves scientifiques réfutant à la fois sa toxicité et l’existence d’effets psychoactifs, il est actuellement légal, bien qu’avec certaines restrictions.

Cependant, lorsqu’il est consommé en quantités appropriées, le CBD est bénéfique pour la santé humaine à plusieurs égards. En particulier, l’action anti-inflammatoire est importante. L’un des avantages les plus connus et vérifiés du CBD est sa capacité à soulager les douleurs chroniques. Par conséquent, c’est un produit qui a le potentiel d’être très intrigant dans le traitement de la cruralgie.

La consommation de CBD peut se faire de plusieurs façons. Une huile topique contenant du cannabidiol (CBD) s’est avérée efficace pour réduire la douleur associée à la cruralgie. L’administration sublinguale est une autre option pour prendre de l’huile de CBD.

Capsaicine

La capsaïcine est l’un des composés qui donnent au piment sa chaleur. Des chercheurs ont découvert que son utilisation topique (sur la peau) sous forme de pommade contribuait à soulager leurs symptômes de sciatique. Étant donné que les traitements de la sciatique et de la névralgie fémorale sont toujours comparables, son efficacité serait la même dans les deux cas. L’efficacité de la capsaïcine dans ce contexte n’a pas été établie et doit être vérifiée. En revanche, il n’y a pas grand-chose à perdre à tenter l’expérience.

Arnica

L’arnica est une plante des hautes terres aux fleurs jaune vif. Les herboristes l’utilisent fréquemment, notamment pour traiter les hernies discales. Elle est bien connue pour ses effets analgésiques et anti-inflammatoires. La grande majorité des témoignages de patients semblent plaider en faveur de l’arnica. Alors, pourquoi ne pas tenter le coup pour soulager votre cruralgie ?

C’est un plan d’action très intelligent.

L’arnica s’utilise généralement sous forme de pommade et s’applique sur la peau du point sensible. Des mouvements lents, circulaires et répétés sont recommandés pour appliquer le produit sur le bas du dos.