abattoirsQue se passe-t’il dans les abattoirs ?

En voilà une bonne question… Evidemment, tout le monde connait la finalité : tuer un animal…

 Mais la majorité des personnes ne se pose pas de questions à propos des ces endroits ou plutôt, ne veulent pas savoir ce qu’il s’y passe…

Paul Mc Cartney a dit : “Si les abattoirs avaient des vitres, tout le monde serait végétarien“… Je pense que cette citation est pleine de sens. En effet, 98 % des personnes qui mangent de la viande seraient incapable de tuer eux-même l’animal qu’ils mangent. Car que l’on soit bien clair, je ne parle pas du paysan du coin qui a élevé lui même son poulet et qui le tue lui-même dans son jardin, ce qui se passe dans les abattoirs ce n’est pas du tout cela…

Si il y a une telle omerta autour des abattoirs, c’est pour deux raisons principales : les industriels ne veulent pas que vous sachiez ce qui se passe de répugnant derrière ces murs et aussi pour que le consommateur ne puisse pas faire le lien entre l’animal et le steak dans l’assiette… Pour beaucoup de gens, la viande est un produit comme un autre…

Je pense que tout le monde a été choqué par les images qui ont été tournées par l’association L214 dans l’abattoir d’Alès en Octobre 2015. Et malheureusement, il suffit de lire quelques livres (je vous en donnerai bientôt quelques résumés) ou de regarder certains reportages pris en caméra caché qui traient sur youtube pour se rendre compte qu’Alès n’est pas un cas isolé…

Les animaux ne sont pas tous étourdis avant d’être égorgé ou saigné, la plupart sont donc encore conscients quand on les tue… Certains employés maltraitent les animaux, mais après tout, comment rester l’esprit lucide quand son travail consiste à tuer toute la journée… ?

Les animaux sont intelligents, ils savent très bien qu’ils s’en vont pour se faire tuer, il sont donc ultra stressés et toute ces hormones passent dans leur corps et se retrouvent dans le steak dans l’assiette…

Un mot sur la viande “bio”, effectivement, la vie de l’animal a certainement été meilleure, il a été mieux nourri mais cela n’empêche qu’ils vont finir dans les mêmes abattoirs que les animaux qui sortent des élevages conventionnels… 

Nous ne sommes pas obligés de manger de la viande pour survivre. Dans notre société où la consommation est reine, le consommateur a toujours raison et il a le choix, le choix de choisir une alimentation saine, pas empreinte de souffrance et de pire encore. Allez vous balader sur les étales du marché de votre village ou alors dans les rayons fruits et légumes de vos hyper-marchés, vous y trouverez un foule d’aliments bons au goût, bons pour la santé (privilégiez le bio) et respectueux du coup de la vie dans son ensemble.

Si demain, je suis sur une île déserte et que je n’ai plus rien a manger d’autre que la vache ou la cochon du coin, oui je le mangerai mais aujourd’hui, comme tout le monde, j’ai 10 marchés/magasins/hyper-marchés à 10 km à la ronde, j’ai donc le choix de manger sans produits animaux. 

Pour finir car on me sort souvent cet argument : “Oui mais ça coûte cher”. Quel est le coût d’un kilo de viande ou de poisson, et quel est le prix d’un kilo de carottes, courgettes ou autres… Et je ne parle même pas du coût des maladies engendrées par la consommation de viande, car il y a les bénéfices immédiat pour vous et les animaux mais aussi les bénéfices pour votre santé à long terme…

Qu’en pensez-vous ?