Définition des mots végétarisme / végétalisme / vegan

Crédit Photo Shutterstock : “Dizain”

Aujourd’hui nous allons voir ensemble différentes définitions qui tournent autour de notre univers car on me pose souvent ces questions.

En préalable, j’aimerais dire que le but de ces définitions n’est pas de vouloir ranger les gens dans des cases, mais juste que vous sachiez de quoi on parle exactement lorsque l’on emploie ces 3 mots : végétarien, végétalien et vegan.

 Végétarisme :

Un végétarien est une personne qui refuse de manger des êtres vivants qui sont dotés d’un système nerveux. Comme les animaux ont un système nerveux, un végétarien ne mange donc pas d’animaux. Un végétarien contrairement à ce que beaucoup de personnes pensent, ne mange pas de poisson, de crustacés ou de fruits de mer.

Végétalisme :

Un végétalien en plus de ne pas manger d’animaux, refuse de manger des sous-produits d’animaux comme le sont : le lait, les oeufs et le miel par exemple. En clair, un végétalien ne consomme aucun produit qui découle de l’exploitation animale.

Vegan :

Le mouvement vegan va beaucoup plus loin que simplement le régime alimentaire, en effet, le “véganisme” est une façon de vivre. Etre vegan, c’est refuser l’exploitation animale dans son ensemble, pas qu’au niveau alimentaire.

Au niveau vestimentaire, un vegan ne portera pas de cuir, de fourrure, de soie… Au niveau des loisirs, un vegan n’ira pas au cirque, au zoo, à une corrida… Au niveau commercial, un vegan n’achètera pas de produits ménagers ou cosmétiques qui ont été testés sur les animaux…

Voilà ces trois mots définis correctement de manière à ce que tout le monde sache de quoi on parle. Encore une fois, l’idée n’est pas de classer, de hiérarchiser qui que ce soit. L’idée est d’informer de manière à ce que tout le monde puisse faire ses propres choix en connaissance de cause.

Que vous soyez végétarien/lien, vegan ou quelqu’un qui essaie de réduire sa consommation de produits animaux sachez que, quoi qu’il en soit vous avez un impact positif géant pour votre santé et également pour l’environnement.

@bientôt :)

4 Commentaires

  1. Salut, merci pour ces précisions. Il n’y a donc pas de lien avec la qualité des produits. Un végétalien peut par exemple manger des légumes de culture intensive bourré de produits phytosanitaires.

    Répondre
    • Bonjour Michel,

      Effectivement sur le fond tu as raison, cela dit dans la pratique, une personne qui essaye de faire attention à ce qu’elle mange, se dirigera plus vers le bio et si les moyens financiers ne sont pas là, de bien nettoyer ses produits. Mais que l’on soit clair, la solution miracle n’existe pas à moins d’avoir son propre potager à 100km de la 1ère ville… :)

      Répondre
  2. Pour répondre à Michel, tous les végétariens et végétaliens que j’ai pu croiser dans la vie font attention à la provenance des aliments qu’ils mangent.
    Et c’est aussi ainsi que je suis passée de omni qui donnait sa préférence aux produits bios à végétarienne (il y a 3 ans environ) puis très rapidement végétalienne. Et même si j’ai sauté le pas très tardivement, c’est mon intérêt pour la protection de l’environnement puis celui pour le bien-être animal qui ont été les initiateurs de mon cheminement.

    Répondre
  3. Pour ma part, je suis passée d’omnivore à 100% végane en moins d’un an. Jamais plus je ne consommerai de produits animaux et j’aurais aimé avoir été informée de la maltraitance faite aux animaux depuis ma naissance. La raison principale est l’étique. J’essaie de convaincre mon entourage et pour ceux qui disent que c’est un choix personnel, je ne suis pas d’accord car d’autres vies sont en cause.

    Répondre

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *